Douance et dérives

Il nous semble capital d’informer le grand public et en particulier les parents d’enfants intellectuellement précoces de certaines dérives autour de la douance. Nous avions déjà évoqué ce sujet en 2014 dans la publication Soyez prudents ainsi que ce communiqué en 2017 (nous étions à l’époque une association) mais de nouveaux éléments inquiétants nous indiquent qu’il faut vraiment être vigilants et alerter à nouveau le public.

En effet nous nous interrogeons et sur plusieurs faits :

Est-il normal que des enfants mineurs soient mis en avant sur le web et sur les réseaux sociaux afin de véhiculer un concept, un événement, un produit ?

Est-il normal que l’on retrouve en couverture d’un livre d’une coach, hypnothérapeute, thérapeute spirituelle…les termes : « enfants précoces, asperger, surdoués, zèbres, indigos » ?

Est-il normal que l’on retrouve sur le site d’une coach, hypnothérapeute, thérapeute spirituelle…une rubrique spéciale « Enfant Indigo » et des conseils de lecture avec les termes : « enfant indigo, enfant cristal, enfant arc-en-ciel »

Est-il normal que sur un événement on retrouve les termes de haut potentiel et indigo dans le programme ?

Est-il normal qu’une mineure intervienne sous le titre « jeunesse Indigo » et s’adresse à d’autres mineurs (12/18ans) lors de conférences ou de séminaires pour « ouvrir son esprit » ?

La tendance est à l’injonction au bien-être, aux grands orateurs/trices (vive le bulshit) qui vous promettent comment vous améliorer,  de vous réaliser ou de mieux éduquer vos enfants lors de divers festivals et événements.

Toutes ces constatations nous fait penser que la douance (et maintenant le SA syndrome d’asperger) attire de plus en plus de personnes qui s’improvisent coach, mentor et autres organisateurs autour du HPI et que malgré un premier abord très bienveillant et sympathique  il faut être particulièrement prudent.e.s.

Pour en savoir plus voir également  : le site gouvernemental La Miviludes sur les dérives sectaires ainsi que l’article sur le site de l’UNADFI (Union nationale des Associations de défense des Familles et de l’Individu victimes de Sectes) sur la mouvance indigo à lire ICI

 

Atelier Art-thérapie

Un atelier d’art-thérapie pensé pour les adultes HPI, réservé aux adhérent.e.s de l’association ToulouZèbre, proposé et animé par Sandrine Follère (plus d’infos ci-dessous) sur le thème :

                       « Ma tête TROP pleine »

Nous vous proposons de terminer cette année en beauté avec cet atelier de sculpture (travail de la terre mais pas que !) sur le thème de cette tête trop pleine…pleine de quoi d’ailleurs ? Trop de pensées ? D’émotions ? De stress ? D’addictions ? De travail ?  Et c’est ce que nous allons explorer en transformant ces « trop » en une œuvre, la vôtre, et qui vous rendra, je vous le souhaite, la tête plus légère et cette période de fin d’année plus heureuse. Au plaisir de vous rencontrer lors de cet atelier

               Samedi 9 Décembre de 14h à 17h à Toulouse

Détails & modalités :

  • Durée 3h
  • Participation 40€ par personne
  • Fournitures et matériel fournis
  • 8 places seulement
  • Inscription uniquement par MAIL

Nous attirons votre attention sur le fait que : ces ateliers d’art-thérapie ne remplacent en rien un travail thérapeutique avec un psychologue/thérapeute ou psychanalyse. Ils sont destinés à des personnes en « quête d’elles-mêmes », qui ont une sensibilité et un intérêt pour les arts plastiques (débutants bienvenus) et qui souhaitent vivre une expérience au cours de laquelle leur créativité sera invitée à s’exprimer dans un cadre bienveillant et chaleureux.

Présentation de l’intervenante dans la vidéo ci-dessous où Sandrine Follère évoque les ateliers pour l’association ToulouZèbre à la minute 4:13

 

Atelier Yoga du Rire

Vous l’avez adoré en début d’année (et l’équipe de l’association aussi!) car c’était un vrai moment de lâcher prise pour le corps et le cerveau. Aussi nous vous proposons de démarrer cette « nouvelle année/rentrée » dans la bonne humeur, d’éliminer le stress, de vous exprimer, de réveiller votre bonne humeur et booster votre moral.

Atelier Yoga du Rire – Samedi 30 Septembre 15h00-17h00

Prévoir : une paire de chaussettes antidérapantes (important), une tenue confortable, une bouteille d’eau, si vous avez un tapis de sol/gym mais pas obligatoire.

A noter : aucune expérience de pratique du yoga n’est nécessaire !

  • Participation 20€ par personne
  • Place limitées
  • Lieu à Toulouse, précisé lors de la validation de l’inscription
  • Inscription par mail avant le 27/09

A propos du Yoga du rire

Inventé par un médecin dans les années 1990, le yoga du rire ou Hasya Yoga cultive l’art de rire : que ce dernier soit forcé, entendre «provoqué» volontairement, ou né d’une note d’humour, on le sait le rire est bon pour la santé !

Le rire est initié comme un exercice, pratiqué en groupe, il devient rapidement naturel et très contagieux. Le yoga du rire permet l’équilibre entre le corps et l’esprit et combine des exercices de rire, de respirations et de méditations. Ceci augmente l’apport en oxygène au corps et au cerveau, ce qui permet à la personne de lâcher prise, de se sentir en meilleure santé et d’acquérir des  outils pour mieux gérer les angoisses et le stress.

Le yoga du rire est un concept unique car les personnes rient sans raison et sans avoir recours à
l’humour, aux blagues ou à la comédie. Le yoga du rire augmente la production des endorphines dans le cerveau, qualifiées d’hormones de bonheur. Après ce rendez-vous, les esprits sont convaincus : Rire et méditer libère l’esprit de sa carapace !


L’intervenante 

Natacha Le Querrec-Maurel est consultante et formatrice en communication relationnelle et en gestion du stress, diplômée de l’ICSI et de l’INP Toulouse, Master spécialisé en gestion globale des risques. évaluation et maîtrise des risques professionnels. Conseil pour l’amélioration des conditions de l’environnement de travail, auditeur interne formée en analyse transactionnelle, au coaching professionnel et personnel, à l’analyse systémique et certifiée rigologie-expert : et oui c’est du sérieux !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer