Grande Etude HPI Adultes

L’ Université du Luxembourg, plus précisément le Campus Belval, située à Esch-sur-Alzette recherche des volontaires pour une étude menée par Anna Schmitt Doctorante au COSA .
L’intitulé de cette étude porte sur le sujet : Comment le cerveau des adultes surdoués fonctionne-t’-il ?
****
Pour pouvoir participer à l’étude, voici les étapes suivantes :  
1) Contactez Anna Schmitt  la porteuse de l’étude : anna.schmitt.001@student.uni.lu
1) Remplir le questionnaire qui sera retourné
2) Votre éligibilité à participer à cette étude est étudiée
3) Si votre candidature est retenue vous recevez un feuillet explicatif
4) Nous fixerons le(s) rendez-vous
*****
Déroulement de l’étude
Vous serez convié à participer à :
  • 1 testing EEG : c’est indolore / sans danger / non-invasif.  Cela implique quoi ? Nous vous poserons sur la tête un bonnet de piscine en tissu, dans lequel seront placées 64 électrodes qui enregistreront votre activité cérébrale pendant que nous vous soumettrons des stimulis visuels. Cela ne modifiera / altérera en aucun cas votre activité cérébrale.
  • 1 testing comportemental : soit une série de questionnaires à compléter en face de moi, sur papier et sur écran d’ordinateur.
3 autres points importants :
  • Une fois engagé, vous pourrez à tout moment arrêter l’étude ;
  • Vos données seront anonymisées ;
  • Vous serez indemnisé pour votre participation à la fin de l’étude (après avoir participé à tous les rdv) avec des chèques cadeaux.

FAQ
1) Où se passe l’étude ? Université du Luxembourg – Campus Belval – ville : Esch-sur-Alzette
2) Est-ce qu’il est nécessaire de se déplacer pour pouvoir participer à cette étude ? Oui, c’est indispensable.
3) Est-ce qu’il sera possible de regrouper les testings étant donné que je viens de loin ? Oui, bien sûr. Précisez votre lieu d’habitation directement sur le questionnaire svp.
4) Est-ce que vous recherchez toujours des participants ? Oui
5) Pourquoi exclure les personnes ayant des personnes avec des troubles autistiques ? Parce que dans l’expérience, il est prévu de vous présenter des images, plus précisément des visages avec des émotions. Une des caractéristiques dans certaines formes d’autisme, c’est l’incapacité à reconnaître ceci.
6) Je ne sais pas si en plus d’être HP, je suis Asperger / Aspie / autiste savant. Puis-je quand même participer ? Oui, vous pouvez commencer par remplir le questionnaire ci-joint et le mentionner dans la rubrique « Que voulez-vous nous signaler en plus  » ? A partir de vos réponses détaillées, je vous recontacterai et nous en discuterons plus en détail.
7) Tous les HP ont des troubles autistiques. 
Tout dépend de ce qu’on entend par « troubles autistiques » : être solitaire ? Ne pas aimer le contact avec des personnes non-HP ? Souffrir à cause des comportements provoqués par autrui ? Effectivement beaucoup de sujets HP font ces expériences mais cela n’a rien à voir avec l’autisme.
A noter également que toutes les personnes ayant un syndrome d’Asperger n’ont pas forcément un QI de plus de 130. 
8) Dans quelle mesure le fait d’être migraineux peut-il être un facteur d’exclusion ?
Si vous avez des migraines ophtalmiques, de manière récurrente ou ponctuelle. Par exemple, si un flash lumineux vous en déclenche une. 
Nous excluons les migraineux car dans notre expérience, nous allons vous placer devant un écran d’ordinateur, dans lequel des stimuli (mots / symboles / images) vous seront présentés de manière très rapide. 
Par conséquent, nous ne voulons pas prendre le risque de vous provoquer une migraine ou un malaise pendant ou après la stimulation.
Si vous avez un doute, remplissez quand même le questionnaire ci-joint en le précisant et je vous recontacterai personnellement.
9) Je prends un traitement médicamenteux. Dois-je vous le préciser à un moment ou à un autre ? Oui, dans le questionnaire. 
10) Si je prends des anxiolytiques ou des neuroleptiques à faible dose, est-ce que je suis quand même exclu ? Oui, pour 2 raisons : nous ne voulons pas vous causer d’effets secondaires et nous avons besoin de participants qui n’ont pas leurs facultés cognitives ralenties / endormies afin que nous puissions correctement analyser les données.
11) Est-ce que je pourrai être informé des résultats de l’étude si je participe et même si je ne participe pas ? Si vous faites partie de l’étude, cela est prévu. Dans le cas où vous ne participez pas, bien sûr mais à condition de m’autoriser à conserver vos coordonnées en me le précisant par email.
12) Quand pourrais-je lire vos résultats de votre étude ? Quand elle sera faite, puis décrite et publiée dans un article scientifique. En moyenne, entre la collecte de la données et la publication d’un article ou des articles, cela prend entre 18 à 24 mois minimum. 
13) Quel est le but de votre étude ? Il est double : vérifier les hypothèses de vitesse lors de la reconnaissance visuelle et celle de la (bi)latéralisation hémisphérique des réponses dans le cerveau adulte d’un Haut Potentiel. Ces hypothèses proviennent d’autres études, utilisant d’autres techniques que la nôtre. En changeant de technique, nous voulons savoir si cela se confirme ou pas.
14) Je n’ai pas fait un test de QI (WAIS ou autre) mais je pense que je peux être HP. Oui, c’est possible. Remplissez le questionnaire et nous en reparlerons plus tard.
15) J’ai fait un test de QI mais chez MENSA, est-ce que je peux quand même participer ? Oui, idem que la réponse 14.
16) J’ai toujours rêvé de participer à une étude scientifique. Si je peux en plus réaliser un de vos rêves, cela serait formidable.
17) Qu’en est-il pour les frais de déplacement et de restauration ? Ce n’est pas prévu pour le moment ; seule la participation aux testings est comptée, soit le temps que vous prendrez pour faire les rendez-vous.
18) Comment fait-on pour fixer les rendez-vous ? Il faut répondre au premier questionnaire; puis si vous êtes éligible, nous conviendrons ensemble de ces derniers.

Etude HPI & Estime de Soi

Une étude portée par Solène, étudiante en 3ème année de Psychologie à l’Institut Catholique de Toulouse.
*********
« Influence du profil de haut potentiel sur l’estime de soi »
*********
Objectif : identifier une influence du profil de haut potentiel sur l’estime de soi
Profils recherchés : enfants de 8 à 10 ans ayant un QI total > ou égal à 130
Fin de l’enquête : 15 mars 2019
Contact & Infos :  cassan.psy@gmail.com
*********
Le bulletin de participation, à télécharger, est à envoyer à l’adresse : cassan.psy@gmail.com
******

Voir toutes les enquêtes ICI

Vous avez une enquête à diffuser ? Voir les conditions ICI